Après les élections, place à l’action : discours de politique générale

Mesdames, Messieurs les Conseillers, Mesdames, Messieurs en vos grades et qualités, Chers Brainois,

Comme le 26 février 2001, le 26 février 2007, le 25 février 2013, il me revient ce 27 février 2019 le grand honneur, et je ne cacherai pas mes sentiments de grandes joies, de vous présenter, avec mes échevins, la déclaration de politique communale pour cette nouvelle mandature 2018-2024.

À dessein, j’ai rappelé l’existence des déclarations précédentes pour montrer à quel point nous nous sommes inscrits, à chaque fois, dans le respect de celles-ci. Pour le prouver, je rappellerai quelques chantiers importants qui ont caractérisé ces déclarations comme notamment :

• La construction d’une nouvelle École des Arts ;

• L’installation de notre police dans un nouveau commissariat ;

• Le réaménagement d’un nouveau parc du Centre ;

• La revitalisation urbaine avec la construction d’une nouvelle place à l’arrière de l’Hôtel communal et le parking public souterrain ;

• La construction de nouvelles infrastructures sportives (vestiaires pour les clubs de football de Braine et d’Ophain, piste en tartan, nouvelle cafétéria à Ophain, extension du Hall omnisports, terrains synthétiques, terrains de tennis, etc.) ;

• La construction de nouvelles infrastructures scolaires (Ophain et Lillois) ;

• La construction de nouvelles infrastructures routières (ronds-points, giratoires) ;

• La construction massive de pistes cyclables ;

• La construction d’une nouvelle crèche à Lillois ;

• La rénovation de l’ensemble des églises ;

• La construction d’une nouvelle Académie de Musique ;

• L’installation de nouveaux parkings souterrains de 1.000 places sur le nouveau plateau de la gare ;

• La création du plan d’eau du Paradis ;

• La réalisation d’une dizaine de bassins d’orage pour contrer les inondations ; 

• La rénovation d’anciens quartiers (Tour des Vaux, Ermite, Hautmont, Raymond Lebleux, chaussée d’Ophain, ruelle du Try, etc.) ;

• L’aménagement d’une nouvelle Administration communale qui regroupe l’ensemble des services ;

• La mise en œuvre du chantier de la nouvelle piscine ;

• L’extension du Vignoble de 79 à 109 lits ;

• L’aménagement extérieur du Vignoble en ce compris l’achat de terrains annexes ;

• Le reconditionnement de l’annexe de l’Abbaye de Bois-Seigneur-Isaac en Initiative Locale d’Accueil de 12 places ;

• L’extension du bâtiment rue du Paradis 3 ;

• Une augmentation de l’offre de logements de 20 à 80 unités ;

• L’acquisition de biens pour le développement de 3 co-accueils ;

• La création d’un service d’insertion socioprofessionnelle favorisant la mise à l’emploi (article 60) ;

• Sans compter les nouvelles animations sportives, culturelles et associatives qui ont vu le jour durant cette période ;

• Etc.

Ces nombreux dossiers témoignent du sérieux et de l’expérience de la majorité consacrée, une nouvelle fois, au travers d’un exécutif qui a traversé sans frémir la plus grande crise financière de notre histoire d’après-guerre et la plus grande crise de sécurité de notre pays. Clairement nous avons fait face à toutes les situations, tout en diminuant la fiscalité communale durant cette période, plaçant notre commune dans le top des communes les moins taxées de Wallonie voire la moins taxée de Wallonie toute taxe confondue. Cette prouesse est liée à l’obsession libérale constante de la maîtrise des coûts, à la volonté de gérer notre commune comme une entreprise, avec le cœur en plus. Et ce cœur est certainement incarné par l’offre communale de qualité qui se veut complice de la vie associative, sportive et culturelle. Un cœur qui bat avec, à ses côtés, plus de 350 associations composées de plus de 5.000 volontaires, bénévoles que nous voulons autant que possible mettre à l’honneur. Un cœur qui n’oublie sûrement pas la politique sociale que nous voulons dorénavant plus performante que conceptuelle.

Il n’y aura évidemment pas de surprise à vous annoncer que la déclaration de politique qui trace notre route pour cette mandature est le fruit très légitime du programme politique de la Liste du Bourgmestre présenté lors des dernières élections comme un programme ambitieux, innovant et crédible. À cela, nous voulons également ajouter le message plus large reçu de l’électeur et tenir compte des mouvements qui se sont exprimés ces dernières semaines tant au niveau social qu’environnemental. Et ce, même si notre programme a convaincu le plus grand nombre puisque la Liste du Bourgmestre, à elle seule, a fait 45,81 % de suffrage 1 , ce qui place cette liste à la première place en taux de pénétration des 10 villes et communes wallonnes les plus peuplées. C’est la première fois que, sans cartel, notre groupe parvient à un tel résultat. C’est un moment historique pour notre formation politique, peut-être le début d’une très longue histoire. Cette formule n’était pas notre premier choix, mais nous sommes en capacité de l’assumer pleinement. Il faut dire qu’à l’heure où certains nous servaient la nouvelle gouvernance dans ses plus belles parures, la participation citoyenne comme règle fondamentale, ils méprisaient au même moment ces idéaux en spéculant déjà sur le rejet de notre groupe politique sans même attendre le résultat de la plus grande participation citoyenne, c’est-à-dire l’élection. Sans même attendre la présentation de notre programme, c’est-à-dire le débat d’idées. Des gens prêts à abattre un Bourgmestre qui, pourtant, fait à lui seul le même nombre de sièges que le premier parti d’opposition, Ecolo, avec ses 33 candidats, ou encore près de 18 fois plus de voix que le représentant du 4e parti d’opposition, Défi. Des gens prêts à écarter un groupe politique qui fait trois fois plus d’élus que le parti Ecolo, 2e force politique de notre commune. Ou encore prêts à écarter 7 personnes qui se placent dans le top 10 des personnes les plus populaires de notre commune. Voilà le respect et l’éthique de ces gens-là à l’égard du vote, du débat et des personnes, voilà la nouvelle gouvernance des donneurs de leçons !

Bien sûr, nous pouvons entendre une expression qui semble chère à toutes les oppositions du pays tentant de se rassurer sur leur crise existentielle, cette expression de « majorité en sièges, mais minorité en voix ». Nous dirions même que nous adorons cette phrase et nous voulons nous en servir pour la prendre comme première motivation et nous dire qu’il reste encore des gens à convaincre et donc que le travail reste à faire au quotidien pour toute l’équipe de la Liste du Bourgmestre, c’est la motivation du potentiel de croissance. Nous adorons cette expression parce qu’elle rappelle notre victoire politique, gagnée avec panache, seuls contre tous, qui symbolise notre pugnacité à défendre souvent seuls contre tous les plus beaux dossiers qui ont caractérisé ces dernières années notre action, comme la nouvelle Administration, la piscine, le plan d’eau du Paradis, ce qui doit encore augmenter la confiance de notre population sur l’état d’esprit d’une équipe qui gagne. Et, enfin, cette expression est résolument optimiste pour proposer l’ouverture d’une majorité à une autre formation politique en cours de législature. Nous pensons – et nous tendons la main – au premier parti d’opposition, le parti écologiste, qui correspond à notre souci d’intégrer une notion durable et environnementale dans notre vision de l’avenir dont il pourrait être le garant. La nouvelle génération d’écologistes au sein de notre Conseil communal sera peut-être plus réceptive à cet appel que l’ancienne génération, figée dans les dogmes du passé. Il y aura des moments durant cette mandature qui permettront d’initier ce mouvement. Que chacun y réfléchisse dans un élan constructif et non dans un vocabulaire cosmétique que certains exercent comme pour le reste, sans grand talent. En témoigne encore une fois la procédure stérile initiée à l’encontre du Bourgmestre devant la Commission parlementaire wallonne qui démontre simplement la frustration personnelle d’un candidat perpétuellement battu et qui, par cette incarnation de l’échec, conduit son groupe politique depuis bien longtemps vers le vide.

Entendre l’électeur, c’est également prendre acte de ce que la lourde sanction infligée au cours de ces dernières années au parti socialiste, qui incarnait l’action sociale dans notre ancienne majorité, correspond à une solide demande de réorientation de cette action que nous misons sur une toute nouvelle dynamique qui s’éloigne d’une gestion du passé. Parce que nous savons que, dans chaque parti, il y a des hommes et des femmes de valeur. Parce que la Liste du Bourgmestre est une liste d’optimisme libéral. Parce que nous croyons à un sursaut des consciences positives qui siègent au sein de notre Déclaration de politique communale 2018-2024 5. assemblée, nous serons attentifs aux expressions et manifestations qui se joindront à notre volonté de servir au mieux nos concitoyens. Enfin, cette déclaration de politique aura la particularité d’intégrer pour la première fois la déclaration de politique du CPAS votée hier soir, ce qui nous permettra d’être cohérents à la présentation de notre déclaration en séance conjointe avec un programme social renforcé.

Ne voyez pas dans l’ordre de présentation une quelconque préséance des matières même si, depuis toujours, nous commencerons par la sécurité qui reste une politique prioritaire. Ainsi :

A. Sécurité :

Avec 20 % de délinquance en moins en quelques années, la sécurité a toujours été notre priorité. Elle le restera. Nous nous engageons à :

• Maintenir une zone mono-communale de police pour garder notre propre police sur notre territoire ;

• Maintenir le commissariat ouvert 24h-24h et 7j-7j ;

• Poursuivre l’augmentation du nombre d’effectifs opérationnels sur le terrain ;

• Poursuivre les aides en technoprévention (sécurisation des immeubles) ;

• Augmenter le nombre de radars préventifs mobiles ;

• Placer des caméras de surveillance intelligentes dans le parc du Centre, au lac du Paradis, au Parc Bourdon et au parc Allard pour identifier au plus vite les auteurs d’actes de délinquance et de nuisances ;

• Poursuivre la sécurisation des abords des écoles notamment au moyen de caméras ;

• Poursuivre le renforcement de l’éclairage au-dessus des passages piétons ;

• Augmenter le nombre de gardiens de la paix pour développer une présence de proximité, notamment auprès des écoles et du Plan d’eau ;

• Améliorer l’éclairage dans les quartiers sur consultation des habitants ;

• Soutenir les initiatives de mise en place de nouveaux PLP (Partenariat Local de Prévention) afin de renforcer le lien entre les citoyens et nos agents de police ;

• Poursuivre les campagnes de prévention contre les assuétudes auprès de la population brainoise en collaboration avec les écoles secondaires de l’entité.

B. Enfance – Jeunesse :

Nos enfants, l’attention de chaque instant ! Nous nous engageons à :

• Doubler la capacité de la crèche d’Ophain ;

• Déplacer la crèche du 37, avenue Léon Jourez dans la rue du Môle à la place de la galerie et étendre le nombre de places de 15% ;

• Créer, en collaboration avec la régie provinciale (APIBW), un immeuble à appartements à destination des jeunes en face du parc rue de la Légère Eau et ce, à des prix attractifs ;

• Installer une nouvelle infrastructure jeunesse au champ Saint-Zèle ;

• Poursuivre le soutien à la Maison des Jeunes en respectant leur indépendance ;

• Poursuivre notre soutien aux mouvements de jeunesse ;

• Développer le réseau de co-accueillants ;

• Ouvrir les espaces de jeux des écoles communales ;

• Créer une nouvelle plaine de jeux à Lillois ;

• Favoriser les synergies entre les acteurs jeunesse et culture (Maison des Jeunes, écoles artistiques, Centre culturel,…) mais aussi avec toutes les associations présentes sur le territoire ;

• Développer la Ludothèque, notamment en augmentant sa visibilité ;

• Développer, en partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, les nouveaux projets de la Médiathèque, notamment en termes d’animations auprès du jeune public ;

• Favoriser les échanges entre nos jeunes et les villes jumelées (Ouistreham Riva-Bella, Menden, Drummondville, Basingstoke and Deane, Šlapanice).

C. Propreté – Environnement :

Nous voulons vivre dans une commune propre, respectueuse de l’environnement. Nous nous engageons à :

• Afin de maitriser la croissance démographique, continuer à appliquer notre politique adoptée en 2001 de s’opposer à tout changement d’affectation de zones vertes au plan de secteur en zones d’habitation constructible ;

• Mettre sur pied une société coopérative en vue de produire une énergie verte avec un objectif de couvrir 10% des besoins en électricité domestique des Brainois ;

• Poursuivre la lutte contre les incivilités environnementales et systématiser les poursuites à l’égard des contrevenants ;

• Remplacer 1.000 luminaires d’éclairage public chaque année par de l’éclairage LED ;

• Diminuer l’empreinte énergétique du Hall omnisports par des rénovations et des investissements durables ;

• Terminer de mettre en place les recommandations proposées dans l’audit énergétique communal de son patrimoine pour diminuer de manière significative notre empreinte carbone ;

• Mettre sur pied une collecte sélective de déchets fermentescibles afin de récupérer l’énergie tirée de la biomasse ;

• Poursuivre le projet « Une forêt comme ma commune » visant à terme à reboiser une superficie équivalente à celle de Braine-l’Alleud sur l’île de Madagascar en partenariat avec les écoles et les entreprises brainoises ;

• Mettre sur pied un système d’enlèvement des encombrants sur demande ;

• Poursuivre le paiement des primes pour l’achat d’une compostière, pour l’achat d’un chauffe-eau solaire, pour l’achat d’un vélo ou pour l’installation ou la rénovation d’un système de récupération de l’eau de pluie ;

• Octroyer une prime à l’achat d’un véhicule électrique, hybride ou roulant au CNG3 ;

• Rembourser la part communale de la taxe de mise en circulation pour les voitures électriques ;

• Octroyer une prime communale à l’installation d’une station d’épuration individuelle en zones non égouttables pour les maisons existantes ;

• Examiner la faisabilité au cas par cas d’enterrer les bulles à verre ; • Octroyer une prime pour la réalisation d’audits énergétiques des habitations privées ;

• Encourager l’installation du gaz naturel comprimé (CNG) dans les stations-service ;

• Augmenter la fréquence de vidange des poubelles publiques ;

• Poursuivre l’organisation des actions en faveur des animaux : Marche parrainée pour la protection des Animaux, soutien à la marche et aux activités Galgo, campagne de stérilisation des chats errants en partenariat avec Everyone Matters,… ;

• Placer 50 bornes de rechargement électrique pour les voitures ;

• Créer un réseau de boîtes urbaines de récupération des canettes en aluminium ;

• Tripler la distribution de sacs canins biodégradables ; • Favoriser l’apiculture à Braine-l’Alleud dans le contexte du label Maya ;

• Ensemencer les talus routiers de fleurs mellifères ;

• Poursuivre l’engagement de la commune dans le Plan d’Action pour l’Energie Durable et le Climat dans le cadre de la Convention des Maires qui vise une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

D. Social – Santé :

Une commune bien gérée, c’est plus de moyens pour développer de vraies politiques sociales. Nous nous engageons à :

• Développer l’efficience entre le CPAS et l’Administration en fusionnant les services ;

• Maintenir une alimentation saine et de qualité dans les crèches, les écoles et la Maison de Repos ;

• Permettre aux locataires de la Régie Foncière et Immobilière communale (RFI) d’acquérir la propriété de leur logement ;

• Améliorer les conditions d’accès au Poste Médical de Garde pour une médecine générale d’urgence proche des Brainois ;

• Diminuer la facture énergétique des logements sociaux ; • Monter en puissance la Régie de Quartier, qui vise l’insertion socio-professionnelle par des travaux au service de la communauté ;

• Mettre en place un meilleur accompagnement des bénéficiaires du Revenu d’Intégration Social (RIS) ;

• Maintenir l’aide au RestO social, au Frigo Solidaire, au Service d’Écrivain Public,… ;

• Permettre au Relais pour la Vie de continuer son expansion ;

• Soutenir les Services clubs avec une meilleure visibilité ;

• Favoriser l’accès à la santé et relayer toutes les actions de prévention, et ce, toutes spécialités confondues ;

• Porter la demande auprès des autorités wallonnes d’augmenter le nombre d’accueil en centre de jour du Vignoble des personnes les plus isolées ;

• Développer les conférences santé et initier un lieu de rencontre pour les patients Alzheimer et leur famille à la Bibliothèque ;

• Faire un cadastre du soutien accordé au monde associatif et rationnaliser celui-ci ;

• Faire un cadastre de l’ensemble des terrains du CPAS et, dans le cadre des possibilités, y attribuer un projet ou une activité ;

• Négocier une nouvelle convention pour notre ILA4 ou, en cas d’échec de ces négociations, trouver une nouvelle implantation ;

• Viser un boni financier pour la Maison de Repos du Vignoble ; • Poursuivre le projet de mise en conformité du Vignoble ;

• Poursuite de certaines actions initiées par le PCS5 ;

• Tenter d’augmenter le nombre de dossiers de règlement collectif de dettes de notre service médiation ;

• Réexaminer en profondeur le dossier de création de logements de transit au 34 rue Longue.

E. Sports :

Le sport pour tous les Brainois dans de nouvelles infrastructures, c’est notre ambition ! Nous nous engageons à :

• Garantir un accès au sport pour tous les Brainois ;

• Développer un Master plan au niveau du Hall omnisports intégrant de nouveaux espaces pour de nouvelles disciplines ;

• Créer un terrain de football synthétique à Ophain ;

• Mettre sur pied un partenariat public-privé pour la construction d’un hall sportif permettant l’organisation de compétitions de haut niveau ;

• Réaliser une piste finlandaise au sein du Stade communal ; • Créer un espace infrasports/plaine de jeux/fitness à Ophain sur le site de l’ancienne buvette du football, à l’instar de ce qui est fait au parc Bourdon ; • Installer un swingolf et un discgolf à Bois-Seigneur-Isaac ;

• Garantir un tarif préférentiel pour les Brainois à la future piscine qui sera ouverte en 2020 ;

• Renforcer l’organisation de stages sportifs pendant les vacances scolaires en développant des partenariats privés ;

• Créer un terrain de pétanque dans tous les quartiers sur demande ;

• Installer une nouvelle infrastructure infrasports au champ Saint-Zèle.

F. Citoyenneté – Convivialité – Cadre de vie :

Maintenir la qualité de vie que nous connaissons à Braine-l’Alleud a été notre objectif de tous les instants et nous poursuivrons dans cette voie. Nous nous engageons à :

• Continuer la rénovation en cours des quartiers en commençant prioritairement par l’avenue de l’Estrée, la rue des Mésanges Bleues, la rue des Fauvettes, la rue des Chardonnerets, la Rue Saint-Sébastien, l’avenue Germinal, l’avenue Prince Charles de Lorraine, la rue Ernest Laurent, … ;

• Organiser la fête du Lac pour les familles au Paradis ; • Permettre la célébration des mariages au lac du Paradis ;

• Rénover la salle du Conseil située au deuxième étage de l’Hôtel communal en une grande salle polyvalente mise à disposition de la vie politique, citoyenne et culturelle de notre commune ;

• Poursuivre l’organisation de nos évènements populaires comme la Braderie, les Fééries de Noël, les Journées du Cheval, l’Accueil des Nouveau-nés, l’Accueil des Nouveaux Habitants, l’opération « un Enfant, un Arbre », la Fête des Jubilaires, …

• Redéfinir deux périmètres de revitalisation urbaine au niveau du plateau de la gare et du parking de l’hôpital afin d’y construire des logements de qualité, accessibles à tous ; • Maintenir notre soutien aux associations luttant contre les nuisances liées au survol et à l’usage abusif de la piste 01 ;

• Moderniser le matériel informatique disponible à l’Espace Public Numérique (EPN) ;

• Rééditer le budget participatif ; Déclaration de politique communale 2018-2024 10.

• Créer une application « Braine-l’Alleud » reprenant tous les points d’intérêts, ainsi que les bancs et les poubelles publiques ;

• Poursuivre les aménagements de trottoirs et d’accessibilité des services communaux visant à faciliter la mobilité des PMR (église d’Ophain,…) ;

• À l’endroit du parking de la cure, construire un parking souterrain avec l’aménagement d’une nouvelle place publique qui intégrera, de manière conviviale et paysagère, la rue des 3 Apôtres en face du projet de l’ancien lycée ;

• En matière de construction, mettre l’accent sur la poursuite de la qualité des projets tout en limitant la quantité ;

• Étudier les différentes possibilités de simplification administrative pouvant être mise en place par la blockchain ;

• Faciliter la mise sur pied d’espaces consacrés aux jeux de société ;

• Mettre en œuvre la traçabilité de l’exécution du salage et de la vidange des avaloirs au moyen de puces GPS ;

• Construire un espace multidisciplinaire à Lillois et à l’Ermite pour le mettre à disposition des citoyens ;

• Informatiser le prêt des livres dans nos 3 bibliothèques pour encore plus de service au citoyen ;

• Créer une plateforme de financement participatif (crowdfunding) pour des projets sociaux sur ou depuis Braine-l’Alleud ;

• Créer un prix de la citoyenneté en partenariat avec les Services clubs ;

• Augmenter le nombre d’écrans d’informations communales.

G. Seniors :

Le respect de nos seniors et de leurs traditions. Nous nous engageons à :

• Poursuivre, sur base d’une évaluation de succès, les activités organisées pour nos Aînés que sont les Voyages des Pensionnés, les Après-midis du Cinéma, l’Université des Aînés, les formations internet, les sorties intergénérationnelles, les repas papote, le Goûter des Aînés, le Repas de Noël, le Résidence Trophy,… ;

• Poursuivre la création d’une résidence service en lieu et place de l’ancienne administration du CPAS ;

• Favoriser les logements intergénérationnels qui mixent les jeunes ménages avec nos aînés, en collaboration avec les nouveaux logements de l’Alliance ;

• Augmenter la capacité d’accueil des personnes dans notre commune ;

• Organiser à travers nos jardins collectifs des potagers intergénérationnels ;

• Poursuivre les aides financières au travers du service Senior contact du CPAS ;

• Poursuivre les repas à domicile et les visites à domicile (actuellement 2 agents) pour la gestion des documents administratifs et détecter les situations de précarité ; • Mettre à disposition des associations seniors un local au sein de l’Hôtel communal ; Déclaration de politique communale 2018-2024 11.

• Poursuivre le soutien aux activités seniors (par exemple ENEO) par l’octroi d’un nombre d’heures d’occupation des infrastructures sportives communales en maintenant les conditions financières actuelles très favorables ;

• Pour les plus précarisés, mettre sur pied un service taxi au travers d’une prise en charge « taxi senior » ;

• Mettre les personnes âgées volontaires en relation avec les écoles pour animer différents ateliers et partager les expériences de vie. Créer un réseau de contact dans lequel les aînés actifs iraient à la rencontre des aînés isolés ;

• Mettre en place des campagnes d’information ciblées sur les sujets et demandes plus spécifiques liées aux aînés ;

• Promouvoir l’initiation des seniors aux nouvelles technologies ;

• Mettre sur pied un Conseil Communal des Aînés qui aurait comme mission d’intégrer les besoins des aînés dans la politique locale et qui pourrait être présidé par un représentant d’une association senior ;

• Maintenir la représentation des aînés dans les différents niveaux de pouvoir ;

• Monter en puissance le salon Génération 60+ pour donner à la population l’ensemble des informations sur les possibilités offertes par les services de et dans la commune ; • Augmenter le nombre d’appartements sociaux réservés à nos aînés brainois en collaboration avec le Roman Païs sur le site du Vignoble ;

• Rénover la résidence de l’Estrée qui est affectée en location uniquement aux personnes retraitées ;

• Poursuivre les activités de BLA’DA, Braine-l’Alleud Amie des Aînés, que nous avons mis en place ;

• Créer, en collaboration avec la Commune, une cellule mixte Commune/CPAS pour les Ainés ;

• Être reconnue Ville Amie des Aînés par l’OMS6 ;

• Installer des permanences du SPF Pensions au sein de l’Administration.

H. Mobilité :

Une vraie réponse, ambitieuse et courageuse, pour désengorger notre commune. Nous nous engageons à :

• Poursuivre l’extension et la continuité de notre réseau de pistes cyclables en site propre, notamment vers Lillois, Ophain, l’Ermite, Clairbois et 7 Fontaines et leur entretien permanent ;

• Désengorger l’avenue de la Belle Province, la chaussée d’Alsemberg, la chaussée de Tubize, la chaussée Bara et le centre-ville par la réalisation d’une voirie bas carbone reliant le rond-point de l’hôpital à la chaussée de Tubize. Doter cette voirie d’un mode 6 Organisation Mondiale de la Santé Déclaration de politique communale 2018-2024 12. doux paysager en site propre. En outre, cette connexion directe avec la chaussée de Tubize permettra une meilleure accessibilité de l’ouest de la commune pour atteindre les services de l’hôpital de Braine-l’Alleud ;

• Inciter fortement la Région wallonne à poursuivre le projet de contournement sud-est doté d’un mode doux paysager en site propre qui relie, à hauteur du parc à conteneurs, la chaussée de Nivelles à la chaussée de Charleroi afin de diminuer la pression automobile sur Lillois (la rue Raymond Lebleux et ses quartiers) ;

• Étendre le service du Proxibus dans les quartiers périphériques ;

• Mettre en place un système de vélos à partager entre les différents pôles communaux, y compris les parcs et le Champ de Bataille 1815 ;

• Développer avec CityParking une application permettant de payer une journée entière de parking dans la zone bleue ;

• Étendre l’offre de parkings vélo, notamment via l’installation de coffres à vélos ;

• Négocier avec les organismes publics et les entreprises privées le partage de leur parking lors des activités communales ;

• Créer de nouvelles poches de parkings dans le centre-ville notamment au 37, avenue Léon Jourez ;

• Étendre la prime vélo à tous les engins de déplacement limités à 18 km/h ;

• Doubler la prime communale pour l’acquisition d’un vélo (électrique ou non) ;

• Permettre l’obtention de la prime vélo une fois par an et par ménage ;

• Poursuivre les négociations avec la Région wallonne pour la réhabilitation totale en RAVeL de la ligne 115, qui rattache le centre-ville à Sart-Moulin ;

• Poursuivre le réaménagement de la nouvelle voirie Saint-Jacques pour fluidifier davantage la circulation dans l’hyper centre ;

• Poursuivre les cheminements piétons en toute sécurité entre les établissements scolaires, les gares et les autres pôles d’activité ;

• Poursuivre le gravage gratuit des vélos et des trottinettes par les services communaux ;

• Désigner au sein de l’Administration un fonctionnaire « Monsieur Vélo » qui coordonne de manière transversale les modes doux sur notre territoire et qui assure un guichet en ligne pour les problèmes rencontrés ;

• Mettre ce « Monsieur Vélo » à disposition des écoles de Braine-l’Alleud pour éduquer et développer le plan de transport scolaire ;

• Mettre en place des parkings intelligents ;

• Installer une zone avancée destinée aux cyclistes devant les feux rouges.

I. Fiscalité – Economie :

Une gestion rigoureuse pour le maintien d’un paradis fiscal pour augmenter votre pouvoir d’achat ! Nous nous engageons à :

• Soutenir le développement économique du Parc de l’Alliance, du fond Saint-Georges et du projet de l’InBW, ce qui permettra de poursuivre la constitution de plusieurs milliers d’emplois ;

• Pour la redynamisation du commerce dans le centre-ville, maintenir la location des espaces commerciaux communaux à des prix réduits (33%) ;

• Pour poursuivre la médiatisation de nos entreprises, nos commerçants, nos entrepreneurs et nos artisans, organiser une foire commerciale et un « circuit Brainel’Alleud Bienvenue » ;

• Construire les nouveaux talents en portant le projet privé d’une pouponnière d’entreprises dans la ferme blanche à la chaussée de Nivelles ; • Créer une Halle (dalle de la gare, …) ;

• Mettre en place un incubateur pour le commerce en collaboration avec des partenaires privés ;

• Créer un marché de produits locaux en partenariat avec les artisans et les agriculteurs de la région.

J. Enseignement – Culture :

Le rayonnement culturel brainois est une fierté de notre équipe. Nous nous engageons à :

• Poursuivre la création du pôle culturel avec le projet d’aménagement du Centre culturel à l’espace Denolin ;

• Construire une extension de l’école du Grand Frêne à Ophain ;

• Créer sur le modèle de Lillois une filière d’immersion linguistique néerlandaise à Ophain pour l’école fondamentale ;

• Mettre en place un « CoderDojo » afin d’apprendre à nos jeunes le langage informatique du code ;

• Mettre en place des panneaux explicatifs devant les monuments historiques ;

• Créer une salle d’étude à l’attention des étudiants ;

• Instaurer un parcours d’artistes ;

• Développer le concept de « Habiter poétiquement Braine-l’Alleud » en favorisant les rencontres intergénérationnelles et en installant des endroits de lecture dans les quartiers ;

• Développer l’implantation d’œuvres artistiques sur nos places du centre et des quartiers et dans nos parcs ;

• Maintenir un accueil extrascolaire de qualité ;

• Pour les parents des enfants des 2 écoles communales et pour l’accueil extrascolaire, ouvrir la possibilité de remplir les formulaires administratifs de début d’année de manière électronique ;

• Travailler à tous les niveaux d’accueil l’estime de soi et combattre toutes formes de harcèlement ;

• Favoriser les projets pédagogiques de nos écoles (école zéro déchet et collations saines) ; • Soutenir les activités du Conseil Communal Consultatif des Enfants (CCCE) ;

• Continuer la formation premiers soins pour les élèves de fin de primaire dans nos écoles communales grâce aux bénévoles de la Croix-Rouge que nous remercions.

Mesdames, Messieurs,

Voilà plus de 150 engagements forts que nous voulons réaliser dans les 6 prochaines années. Il va de soi que ces engagements sont liés à des contraintes extérieures dont nous n’avons pas toujours la maîtrise et que les actions seront menées dans le cadre budgétaire voté annuellement par notre Conseil conformément à nos balises d’investissements. Il va de soi qu’il faudra également s’adapter en cours de législature à certaines situations dont, aujourd’hui, nous ignorons l’existence ; personne ne peut connaître l’avenir précis à 6 ans. Soyez toutefois garantis de notre détermination car les conseillers de la Liste du Bourgmestre ont un enthousiasme qu’ils espèrent pouvoir partager, en harmonie, avec le plus grand nombre de mandataires.

Une dernière fois, nous nous tournons très logiquement vers le groupe Ecolo pour lui redire que, s’il veut nous rejoindre, nous pourrions faire une route ensemble, à pied, à cheval, à vélo, sans exclure la voiture. Qu’il serait peut-être temps que cette nouvelle génération sorte des carcans du passé pour assumer sa responsabilité à Braine-l’Alleud. Qu’ils ne rejettent pas du revers de la main, comme leurs prédécesseurs, l’appel déjà lancé en 2006 à leur attention où nous rêvions d’une majorité d’unité communale composée de conseillers unis par le même projet. À la place, nous y avons trouvé bassesses politiciennes, calomnies et perte de temps. Cela ne nous a jamais contrariés et, à l’analyse, nous oserions même dire que cela nous a renforcés mais que de temps parfois perdu sur des projets pour des Brainois qui méritaient bien mieux que cela.

Enfin au-delà du groupe Ecolo, nous dirions plus largement aux autres conseillers, que chaque personne réellement constructive est la bienvenue pour porter notre commune vers le succès qui la couronne depuis de nombreuses années. Nous leur dirions simplement de ne pas toujours écouter la voix d’un mauvais guide, elle peut être néfaste. Souvenez-vous que le Guide Michelin ne savait même pas que le Lion était sur notre territoire. À suivre ce guide, le visiteur n’aurait même pas trouvé notre commune. Mais la Butte du Lion, comme notre but politique, sont heureusement bien visibles. C’est donc à vous de choisir. Nous vous remercions pour votre attention.

Top