Réforme des pensions et pénibilité du travail

Ce dimanche 4 février 2018, j’étais l’invité de l’émission de RTL-TVI « C’est pas tous les jours dimanche », pour un débat sur la pénibilité du travail dans le cadre de la réforme des pensions. La réforme des pensions est nécessaire quand on voit les chiffres budgétaires qui sont consacrés aux pensions. Sur 220 milliards de dépenses publiques, 45 milliards sont consacrés aux pensions, et ce montant augmente d’un milliard et demi par an.

J’ai tenu à rappeler qu’aujourd’hui, seulement 10% des personnes travaillent jusque 65 ans et cette proportion restera la même quand l’âge légal sera effectivement relevé à 67 ans.

Le Ministre Bacquelaine, en collaboration avec les partenaires sociaux, élaborera une liste des fonctions pénibles qui permettront aux personnes concernées de profiter d’un coefficient multiplicateur à appliquer sur les années prestées dans une profession pénible. Quatre critères définiront la pénibilité:

1° La pénibilité des circonstances de travail en raison de contraintes physiques liées à l’environnement de travail ou en raison de charges physiques;

2° La pénibilité de l’organisation du travail;

3° La pénibilité en raison des risques de sécurité élevés;

4° La pénibilité de nature mentale ou émotionnelle.

Retrouvez l’intégralité du débat ici.

 

Top